Vous êtes débutant et vous souhaitez apprendre les bases de la synthèse soustractive ? Je vous propose de découvrir la formation de Xavier Collet via son site SawUp.fr.

Une formation au Design sonore, pour savoir créer vos propres sons avec le Minimoog (ou l’un de ses clones).

Vous allez apprendre à vous repérer sur un synthétiseur, en identifiant les oscillateurs, le filtre, les enveloppes. Comprendre comment créer un son, et les techniques pour obtenir le son que vous souhaitez. Avec des exercices pratiques et des sons célèbres à reproduire.

Connaissez-vous le Minimoog ? J’ai la chance d’en posséder un (enfin la version Voyager), c’est un instrument « magnétique ». Alors quand j’ai découvert cette formation au design sonore en se servant du Minimoog, je n’ai pas hésité longtemps !

Avant de démarrer présentons le Minimoog

Certainement l’un des synthétiseurs les plus emblématiques, le plus convoité pour ses sons et son look.
C’est comme un Stradivarius, en version synthétiseur. C’est un instrument proche d’un instrument acoustique, car chaque modèle sonne un peu différemment.

Il a été fabriqué dans les années 70, par Robert Moog et Bill Hemsath. Les premiers prototypes ont été fabriqués avec des pièces de récupération. Il est très innovant pour l’époque, car il est transportable, il possède un clavier intégré (rare à l’époque) et sonne très bien(suite à une erreur que vous découvrirez dans la formation).

A cette époque, voici ci-dessous ce que vous deviez transporter en concert (photo Keith Emerson – Moog Modulaire source Mixmag).

Moog Model 55 utilisé par Keith Emerson
Moog Model 55 utilisé par Keith Emerson

Et voici ci-dessous le Minimoog… Plus rien à voir niveau transport !

Photo du Minimoog Model D

Le Minimoog Model D

Cette référence se trouve aujourd’hui en occasion, à un prix avoisinant les 4-5 000€. Moog a ressorti en 2002 le Minimoog Voyager, qui lui ressemble et ajoute des fonctions modernes pour un son proche.
En 2016, Moog ressort quelques exemplaires du Model D.

Qu’est-ce qui fait l’engouement pour le Minimoog ?

Ceux qui l’ont testé vous diront LE SON… Oui il sonne le bougre ! Les basses sont énoooormes, les leads peuvent être doux, et rageux au besoin, chaque son est un rappel à un titre connu !
Ensuite son ergonomie est le 2ème point cité. Tout est placé logiquement, dans le sens du son, on part des oscillateurs, vers le mixeur, puis le filtre et enveloppes. Les potentiomètres, et les boutons switch sont de bonne taille et de bonne qualité, le bois ajoute aussi le sentiment de matériel acoustique. C’est vivant un Minimoog !

Quels sont les caractéristiques sonores d’un Minimoog ?

  • trois oscillateurs (VCO) avec 6 formes d’ondes (triangle, saw, square et d’autres) et un générateur de bruit.
  • Le troisième oscillateur peut se régler en LFO (oscillateur basse fréquence) et utilisé pour moduler les deux autres oscillateurs ou le filtre.
  • Le fameux filtre Moog (VCF passe-bas résonnant à quatre pôles, 24 dB/oct) et son enveloppe.
  • et un amplificateur (VCA) avec également son enveloppe.
  • Une entrée externe pour utiliser le filtre.
  • Un Glide

Découvrez le panneau avant du Model D de Moog

Panneau du Minimoog
Source Minimoog_(Buffalo_Museum_of_Science).jpg: Alex Harden from Harrisburg, PA,

Mais passons maintenant au sujet qui nous intéresse, la formation Design sonore.

Le programme de la formation SawUp

Une formation de 4h30, qui vous donnera les bases sur la synthèse soustractive. Pour un prix vraiment très bas compte tenu de la qualité de la formation (et du formateur !) : 57€ via ce lien direct sur le site SawUp.

« 66 vidéos, 7 QCM et 7 exercices pratiques pour devenir un expert du design sonore en synthèse soustractive » voilà le contenu de la formation, je trouve que c’est impressionnant, et que la promesse est juste incroyable !

C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à la demander comme cadeau de Noël (je voulais un Moog One mais le père Noël en ce moment est à sec😁).

Je vous liste les différents chapitres abordés, sachant que certains sont gratuits afin de découvrir le potentiel de cette formation.

  • Anatomie et architecture du Minimoog
  • Spécificités des clones virtuels du Minimoog
  • 8 techniques et astuces de design sonore indispensables
  • 9 techniques et astuces de design sonore avancées
  • 22 patchs célèbres réalisés et commentés
  • Conclusion
  • Annexes

Mais avant de nous lancer dans cette formation, je vous propose de découvrir son créateur.

Interview du formateur Xavier Collet

Xavier Collet est vraiment sympathique, j’ai discuté avec lui sur ce sujet. Je lui ai posé des questions sur la formation que je vous livre ci-dessous.

Photo de Xavier Collet - Sawup
Xavier Collet

Xavier, peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs du blog ?

Je suis compositeur, designer sonore, guitariste et fondateur de SawUp.fr, mais avant tout je me vois comme un infatigable curieux de tout ce qui touche à la musique et au son.

J’ai exploré des champs très divers au cours des 25 dernières années : musique indienne, turque, électro-acoustique, symphonique, expérimentale, metal, jazz pour la musique. J’avais l’ambition de comprendre et de jouer toutes les musiques que j’aimais. Je n’y suis évidemment pas parvenu mais j’ai beaucoup appris en chemin.

Pour la partie plus technique, j’ai pas mal étudié et pratiqué les techniques du son et de l’enregistrement, le mixage, le son à l’image, la synthèse…
Apprendre est chez moi une véritable passion. Enseigner aussi. J’adore relever le défi intellectuel de mettre en forme un savoir complexe pour le communiquer de la manière la plus fluide possible. « La clarté est la politesse de l’homme de science » disait je crois Gaston Bachelard. J’ai fait mienne cette citation et je m’applique à l’incarner chaque jour en toute humilité.

Qu’est-ce qui t’a donné l’idée de réaliser cette formation ?

Je voulais faire depuis longtemps une formation à la synthèse soustractive orientée design sonore. On trouve souvent les explications théoriques sur les synthés, mais le but final pour nous musiciens c’est de les utiliser de manière créative en toute autonomie. J’ai essayé de garder ça en tête tout au long de la conception de la formation. C’est pourquoi j’ai multiplié les exemples de patches et les techniques employées par les designers sonores. Je crois que je ne suis pas loin d’avoir fait le tour de ce que l’on pouvait faire avec 3 oscillateurs, un filtre et 2 enveloppes :-), cela a demandé des semaines de recherche et de documentation.

Que pourrais-tu conseiller à ceux qui veulent débuter en synthèse sonore ?

D’éviter les usines à gaz de type Omnisphère, Massive X, Falcon etc dans un premier temps. Ces synthés modernes sont merveilleux et sonnent très bien, mais ils sont bien trop complexes pour démarrer la synthèse et le design sonore. Si on devait convertir ces synthés en Eurorack, cela ferait des boitiers énormes.

Acquérir un solide savoir-faire avec un synthé simple permet de se faire plaisir bien plus rapidement. Faire plus avec moins me semble une bonne approche de la synthèse pour bien démarrer. Dans le monde réel, j’enseigne de plus en plus la synthèse à l’aide de Reaktor Blocks. En créant son synthé pas-à-pas, on identifie mieux le chemin du signal, la distinction entre signal audio et signal de modulation, les interactions entre les parties du synthé. C’est une très bonne école aussi.

Une fois que les fondamentaux de la soustractive et de la modulation sont acquis, on peut explorer les architectures semi-modulaires (comme le MS20, le Neutron ou le Minibrute) ainsi que d’autres formes de synthèse (FM, table d’ondes, granulaire etc.). Tout ce qui a été vu en soustractive reste vrai ailleurs : une enveloppe reste une enveloppe, un LFO également, le contrôle MIDI des paramètres du synthé aussi. C’est la génération du signal qui change.

Peux-tu nous parler brièvement des thèmes de tes prochaines formations ?

Il y en a plein dans ma tête mais plusieurs sont déjà dans les tuyaux : une formation « techniques créatives avec Ableton » va bientôt voir le jour, réalisée avec un artiste que j’adore : Tom Terrien.

Une formation au mixage dans Live aussi, avec un intervenant qui a obtenu plus de 10 victoires de la musique avec des morceaux mixés dans Live et plus de 300 albums au compteur. Peut-être une autour du beatbox aussi, avec un de mes anciens élèves qui est absolument incroyable.

Et pour revenir à la synthèse, je prévois une grosse formation sur la synthèse FM, en partenariat avec mon ami Tana Barbier qui est un inconditionnel comme moi de cette forme de synthèse. Elle devrait sortir au printemps.

Merci beaucoup Xavier, de t’être prêté au jeu de ce mini-interview.
Je suivrais avec plaisir désormais tes prochaines formations (surtout celle sur la FM 😉).

Découverte détaillée de la formation Design Sonore

Formation Design sonore avec le Minimoog sur le site Sawup.fr
Formation Design sonore avec le Minimoog sur le site Sawup.fr

Elle est organisée en chapitres, on commence par l’histoire du Minimoog, puis on découvre le panneau du Minimoog. Ce qui permet de découvrir à la fois l’organisation de ce synthétiseur, et de se familiariser avec les différentes termes qui seront employés tout au long de l’atelier.

L’ambition : acquérir les techniques pour créer n’importe quel son en synthèse soustractive !

Site SawUp – Xavier Collet

Comment se déroule la formation ?

L’introduction

Dès le début, on retrouve des vidéos, et tout de suite un quizz sur les premiers éléments compris.
Au moins, on évalue très vite ce que l’on a compris (ou pas).
On termine l’introduction par un documentaire très intéressant sur l’origine du Minimoog, et sa conception.

Anatomie et architecture du minimoog

Formation Design Sonore sur le site SawUp
Formation Design Sonore sur le site SawUp

C’est un des chapitres que j’ai le plus apprécié, car on découvre l’histoire du Minimoog (elle vaut le détour), puis on rentre dans le vif du sujet.
La découverte du panneau de commande, pour apprendre à se repérer est très ludique.

On enchaine ensuite sur la présentation des formes d’ondes, et de leur particularité sur le Minimoog.
Avec un premier exercice à effectuer sur les formes d’ondes des oscillateurs. S’habituer à reconnaitre à l’oreille les formes d’ondes. C’est un exercice qui apporte une base, une aide pour pouvoir reproduire ensuite des sons.

On passe à la découverte du filtre 24 db/oct du Minimoog,
Viennent ensuite les notions autour du Keytracking, les enveloppes d’amplitude et de filtre.

Grâce à ce chapitre et on se surprend à regarder d’autres synthés et à se repérer sur leur interface (Arp Odyssey MKII et Behringer Pro-1 dans mon cas). C’est bon signe pour la suite 😉

Spécificités des clones virtuels du Minimoog

Xavier nous présente Monark, et ses différences par rapport au Minimoog.
Il enchaine ensuite avec l’Arturia Mini V dont la possibilité d’être polyphonique.
Ce sont 2 beaux synthés virtuels fournis dans les suites Native et Arturia (plus de détails en bas de l’article).
Donc nous voilà prêt quelque soit notre matériel, à aborder les techniques.

8 techniques et astuces de design sonore indispensables

La démarche : apprendre les moyens pour grossir un son. On commence par apprendre le Layering en utilisant plusieurs oscillateur sur différentes octaves, et en utilisant l’oscillateur 3 en modulation.

Une autre technique est d’utiliser le Feedback (valable sur le Monark et le Model D). Sur le Model D on découvre comment patcher la sortie vers l’entrée externe.

Nous apprenons à réaliser un accord, avec l’accordage des oscillateurs. Très utile et très utilisé ! Puis comment réaliser un effet cyclique sur le filtre. Puis nous testons comment obtenir un effet Tremolo.

Ensuite une autre technique, avoir 2 notes différentes qui jouent comme un arpégiateur. Et nous apprenons à animer le spectre avec l’enveloppe de filtre. Nous vérifions la compréhension de ses techniques par un QCM.

Et nous démarrons les premiers tests pratiques. C’est le moment de monter d’un cran, et de passer aux techniques avancées.

9 techniques et astuces de design sonore avancées

Nous avons vu juste avant les premières techniques, et je trouve qu’on commence à se sentir à l’aise avec les réglages des oscillateurs, du filtre et des enveloppes.
Passons aux choses sérieuses 🙂

Comment obtenir des transitoires en désaccordant des oscillateurs. Et savoir créer un son percussif avec du bruit. Simuler des inharmoniques avec un oscillateur réglé plus aigu et désaccordé.

On aborde la synthèse FM de manière « primitive ». En utilisant l’oscillateur 3 en tant que LFO, et aussi avec une hauteur audible. Découverte de la FM de filtre, on reprend le principe de la technique 3 mais adaptée au filtre.

Apprendre à utiliser le Filtre comme un 4ème oscillateur. Ce qui permet d’avoir un son proche de celui d’un orgue.Utiliser un oscillateur en mode LFO pour générer du son. Le son ressemble à un battement cardiaque.

On termine cette partie par l’utilisation de l’entrée Externe, d’un arpégiateur et du séquenceur du Keystep d’Arturia.

C’est le moment de se faire plaisir et de mettre en application tout ce que l’on vient d’apprendre.

22 patchs célèbres réalisés et commentés

A ce stade, je m’aperçois que j’ai appris un grand nombre de techniques et d’astuces. Le fait de reproduire des sons connus, va valider encore davantage l’apprentissage de cette synthèse.

Dans la création de chaque son, Xavier explique à la fois ce qui le caractérise, et distille souvent des astuces. Donc même si un son ne vous intéresse pas à priori, je vous encourage à le découvrir pour profiter des conseils.

Et surtout il donne les réflexes, on commence souvent par régler les oscillateurs (vous vous rappelez au début l’exercice sur la reconnaissance des formes d’onde à l’oreille) et on passe à la suite (filtre, enveloppes).

Il y a toute sorte de sons, des bass, des leads, des effets spéciaux, c’est un large catalogue de sons. Vous trouverez forcement un son (ou plusieurs) qui vous plaira. L’un de mes préférés « Pink Floyd – Shine on you crazy diamond » 😍

Liste des 22 patchs
  1. The TLR Sound
  2. Hindemoog
  3. Rick Wakemann « Catherine of Aragon »
  4. Parliament Flashlight
  5. Goom
  6. The Moog sound
  7. Dr Dre « G thang »
  8. Pink Floyd « Shine on you crazy diamond »
  9. Modèle acoustique : Tuba
  10. Modèle acoustique : Flûte piccolo
  11. Modèle acoustique : Clarinette
  12. Modèle acoustique : Xylophone
  13. Thinkling Bells
  14. Modèle acoustique : Grosse caisse orchestre
  15. Kick Electro
  16. Alternative
  17. Ring FM
  18. Night Creatures
  19. Jet Plane
  20. Whistlers
  21. Vree o bee
  22. Pink Floyd « Welcome to the machine »
  23. Devo « Smart control »

Conclusions

C’est le mot de la fin, Xavier nous encourage à laisser un commentaire, utile pour ceux qui se posent des questions sur cette formation. Alors faites-le si vous avez suivi la formation et que vous l’avez appréciée.
Et si vous avez des questions, vous pouvez également les poser directement à Xavier, ça aussi c’est un plus 😉.

Annexes

Cerise sur le gateau, vous avez d’autres bonus, comme le livre Minimoog Sounds (sous forme pdf) de Tom Rhea, des exemples sonores de ses sons, un article en pdf de Sound on Sound sur la création d’un son de cuivres en mode avancé. Et vous terminerez par des mode d’emploi pour le Monark de Native, le Model D de Behringer et MIni V d’Arturia.

N’en jetez plus ! Quand je vous dis qu’elle est complète cette formation 🙂

Une formation uniquement pour le Minimoog ?

Et bien non, Xavier a imaginé cette formation pour tous les clones du Minimoog.
Elle est accessible avec des matériels allant de 11 à 5 000€ en passant par le Behringer Model D autour des 300€.

Liste des matériels utilisables avec cette formation

Photo du Minimoog Model D original
Minimoog Model D original

The Minimoog ! Vous le trouverez sur des sites d’occasion comme Audiofanzine ou Reverb. Les prix commencent souvent à partir de 4000€.

Photo du Minimoog Voyager
Minimoog Voyager occasion

Sa version plus moderne, vous le trouverez sur des sites d’occasion comme Audiofanzine ou Reverb. Il existe en nombreuses couleurs. Les prix commencent souvent à partir de 2000€.

Behringer Model D
Behringer Model D

Celui qui est utilisé dans la formation par Xavier.
Il coute dans les 280-300€ neuf, et se négocie dans les 200€ en occasion.

Behringer Poly D
Behringer Poly D

Un clone qui ajoute des fonctions supplémentaires au Minimoog (chorus, séquenceur, etc.). Son prix est de 700€ neuf.

Monark de Native Instruments

Synthétiseur virtuel de Native Instruments, son prix est de 99€ mais je vous conseille de l’acheter avec le clavier de contrôle M32, qui coute 109€ et vous donnera accès à plusieurs synthétiseurs virtuels.

Mini V d'Arturia
Mini V d’Arturia

La version virtuelle du Minimoog d’Arturia.
Coûte seul 149€, comme pour Native Instruments, je vous conseille soit une suite (V Collection), soit un clavier de contrôle pour un meilleur prix.

Application IOS Moog Model D
Application IOS Moog Model D

La manière la plus abordable d’aborder le Minimoog, si vous possédez un Ipad. Cette application coute 11€.

Et bien sur tous les synthétiseurs ayant la même architecture qu’un Minimoog.

Conclusion

C’est une formation très complète, permettant à la fois de découvrir l’histoire, et l’architecture « classique » d’un synthétiseur à synthèse soustractive. On apprend progressivement, et cette méthode d’apprentissage est vraiment intéressante. Je me suis aperçu que je retenais beaucoup plus d’informations, qu’avec des vidéos longues.

La qualité est là, tant dans le contenu, que dans le visuel. Les exemples sont faciles à mettre en application. Xavier n’est pas avare en astuces, en explications sur la manière de progresser dans ce domaine.

Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup cette formation, car elle aide à se lancer dans le design sonore !
Si vous êtes débutant, que vous voulez apprendre à programmer votre synthétiseur, n’hésitez pas à la suivre !
C’est une recommandation SynthFood 👍

De plus, vu le prix (57€), vous ne prenez pas vraiment de risque.

Si vous avez un doute malgré tout, vous trouverez des parties gratuites donc n’hésitez pas à les consulter pour vous rassurer.

J’ai une question à vous poser. Auriez-vous apprécié une offre complète, pour obtenir le matériel de cette formation (clavier maitre et module sonore) et la formation ?
Dites-moi en commentaire ce que vous auriez apprécié.

Merci à Xavier Collet pour son excellent travail !

Et si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas le noter, cela m’encourage à continuer.

Pour découvrir et commander cette formation, suivez ce lien ou cliquez sur l’image ci-dessous.

Formation Design sonore avec le Minimoog sur le site Sawup.fr
Formation Design sonore avec le Minimoog sur le site Sawup.fr

Sources

Noter cet article

Vous aimerez aussi

Privacy Preference Center